Comment fonctionne la défiscalisation Pinel ?

La défiscalisation Pinel est évaluée sur le montant d’achat d’un bien immobilier. Le dispositif d’investissement locatif s’obtient en investissant dans un bien immobilier mis en location sous certaines conditions. Grâce à cette offre de défiscalisation capable d’obtenir une déduction des taxes, on peut faire une économie d’impôt atteignant jusqu’à 63 000 €.

Conditions d’éligibilité de la défiscalisation Pinel

Pour espérer obtenir une déduction d’impôts grâce à la loi Pinel, il faudra investir dans des logements neufs ou réhabilités situés dans une zone de ou on a le marché de l’immobilier manque. Parmi les conditions locatives appliquées aux dispositifs de défiscalisation Pinel, citons le fait que les propriétaires doivent obligatoirement louer le logement en résidence principale à un locataire.

Autres critères de location : la durée de location minimum est de 6 ans, le propriétaire bailleur doit obligatoirement respecter les plafonds de loyer et ressources des locataires, la location du logement nu doit respecter les critères de performance énergétique… La défiscalisation Pinel est accordée lorsque le logement est loué dans les 12 mois suivant la livraison du bien. Ce dispositif de défiscalisation concerne les particuliers ou les SCPI. En remplissant ces conditions, l’investisseur pourra profiter d’une réduction fiscale répartie sur la durée de l’engagement de la location.

Pourquoi réaliser une opération de défiscalisation Pinel ?

Plusieurs lois de défiscalisation se sont succédées dans le secteur de l’immobilier neuf. Toutes ces solutions visant à obtenir une déduction d’impôt ont pour point commun d’être un système qui avantage aussi bien l’État que les contribuables. En effet, la défiscalisation Pinel permet à l’État de répondre à des objectifs économiques notamment la relance du logement neuf. Quant aux investisseurs, cette stratégie immobilière permet de réaliser de belles opérations de défiscalisation.

Certains observateurs ont toutefois souligné que les lois de défiscalisation créent des tensions négatives au niveau européen comme des déséquilibres concurrentiels entre les États membres. Le dispositif de défiscalisation Pinel permet de jouir d’un gain important comparé à la loi Malraux, Censi-Bouvard ou l’ancien dispositif Duflot. Le fait est que l’économie d’impôt sur le revenu peut atteindre jusqu’à 21 % du montant de l’investissement.

Principe de la défiscalisation Pinel

La défiscalisation Pinel permet aux bénéficiaires d’obtenir une déduction d’impôt. Ce dispositif de défiscalisation permet de déduire de l’impôt sur le revenu une partie de l’investissement locatif. Le prestataire bénéficie de 12 % de remise sur 6 ans, 18 % sur 9 ans et 21 % sur 12 ans d’engagement de location. Il faut toutefois s’assurer que le montant de la réduction d’impôt ne dépasse pas l’impôt général du contribuable. Dans ces conditions, il est impossible de jouir d’un crédit d’impôt.