Quel placement pour défiscaliser ?

Les contribuables n’ont pas que la défiscalisation immobilière comme moyen permettant de payer moins d’impôts sur le revenu. En effet, il existe plusieurs placements pour réduire les impôts en toute légalité. Parmi les solutions permettant de jouir d’un avantage fiscal, exonération de taxe, réduction d’impôt sur le revenu figurent : le plan d’épargne retraite populaire, l’assurance-vie et la défiscalisation dans les PME.

Plan d’épargne retraite populaire pour une diminution du revenu imposable

Appliqué depuis 2013, le PERP est devenu l’un des principaux supports de défiscalisation française. La gestion financière du plan d’épargne retraite populaire est similaire à une assurance-vie. Cette stratégie de défiscalisation a comme spécificités d’effectuer une remise de la base de calcul de l’impôt sur le revenu. 100 % des versements sur un PERP sont déductibles du revenu imposable.

Reduire-ses-impots.net offre des réductions d’impôts grâce à ce placement valable jusqu’à l’atteinte d’un seuil mis à jour tous les ans. Les sommes placées sur un PERP sont bloquées jusqu’au moment du départ à la retraite tandis que la sortie se fait sous la forme d’une rente sur 80 ou 100 % du capital obtenu. L’inconvénient avec cette stratégie de défiscalisation est que le déblocage anticipé n’est valable qu’en cas exceptionnels : chômeurs en fin de droit, surendettement, invalidité, décès.

Pourquoi choisir l’assurance-vie comme stratégie de défiscalisation ?

L’assurance-vie dispose de plusieurs avantages fiscaux dont le plus intéressant concerne l’absence d’imposition sur les gains tant qu’on ne réalise aucune sortie d’argent sur le contrat. Cela veut dire que l’on peut réaliser un passage d’un support financier à l’autre sans imposition sur la plus-value.

Cette stratégie de défiscalisation convient aux contribuables qui souhaitent administrer des placements financiers à risque potentiellement très rémunérateur. En plus de cet avantage, il faudra ajouter le régime d’imposition préférentielle appliquée par un contrat assurance-vie sur les revenus.

Stratégie de défiscalisation dans les PME

Contrairement aux placements financiers qui offrent un avantage fiscal à la sortie de la stratégie de défiscalisation, ceux qui investissent dans les PME ont droit à une réduction d’impôt sur le revenu à l’entrée de placement pour réduire leurs impôts. L’économie d’impôt réalisé grâce aux investissements directs, SCPI et FIP, varie selon la somme d’argent investi. La défiscalisation se matérialise dès l’année suivant l’investissement.

Le taux de réduction d’impôt est fixé à 25 % du montant versé, quel que soit le support d’investissement utilisé. La valeur de la défiscalisation varie selon la stratégie de défiscalisation choisie ainsi que la situation du contribuable. Ce placement pour réduire ses impôts est soumis à un certain nombre d’inconvénients comme : le blocage de l’épargne investie pendant 5 ans au moins, des conditions d’éligibilité des PME strictes, le risque de perte totale ou partielle, rentabilité hors avantage fiscal aléatoire…